L’aquarelle est un médium super intéressant à utiliser pour colorer le papier avant de peindre au pastel sec. Bien entendu les adeptes de pastel utilisent souvent des papiers colorés conçus pour cette tâche, d’ailleurs il en existe plusieurs teintes sur le marché.

Ceci dit lorsque l’on colore d’abord soi- même la surface cela nous donne l’occasion de bien cibler les endroits et couleurs adéquates en relation avec le sujet peint. Par exemple, le ciel peut être coloré différemment que le reste du paysage projeté et les couleurs utilisées peuvent aussi être plus intenses par endroit ce qui donne des résultats tout en contraste.

Le papier aquarelle régulier peut être utilisé en le traitant d’abord avec un Gesso transparent ou un médium Pumice pour favoriser l’adhérence du pastel sec qui y sera superposé. Il existe aussi des médiums expressément conçu pour le pastel dans différentes compagnies tel que Golden et Art Spectrum. Ici-bas un exemple sur papier aquarelle au grain fin traitée d’abord avec le Gesso transparent Amsterdam.


Au banc d’essai j’ai testé le Gesso transparent Liquitex ainsi que le Gesso transparent Amsterdam ainsi que le médium Pumice Amsterdam. Le Gesso Liquitex et le médium Pumice sont plus granuleux, ce qui permet une plus grande saturation (superposition) de pastel, le Gesso Amsterdam est quant à lui plus lisse mais son aspect mat accepte et favorise l’adhérence du pastel sec.

Marche à suivre

Fixer le papier aquarelle de votre choix sur une surface à l’aide de ruban cache et appliquer une mince couche de Gesso transparent. Laissez sécher. Certains artistes poserons préférablement le Gesso ou Pumice par dessus la coloration à l’aquarelle.

Peindre rapidement une ébauche colorée à l’aquarelle, laissez sécher.

Peindre à l’aide de pastel sec en frottant délicatement la craie de manière à ne pas trop saturer la surface si vous souhaitez superposer plusieurs couleurs. Ici-bas projet peint sur papier grain texturé.

Truc du métier : on fixe le papier pour éviter l’ondulation lors de l’application du Gesso et/ou de l’aquarelle mais aussi pour faciliter l’exécution sur une surface plane et stable.

Matériel suggéré
-Gesso Liquitex ou Gesso Amsterdam transparent ou médium Amsterdam Pumice fin #126
-Papier aquarelle 140lbs blanc et/ou noir
-Aquarelle Van Gogh (interférence et/ou couleurs variées au choix)
-Pastel sec Rembrandt (couleurs variées au choix) Pinceau aquarelle Quill de Princeton (ou autres selon votre choix)
– Ruban cache

Dans les exemples illustrant cet article j’ai testé plusieurs types de papier, parfois pressé à froid et aussi certain plus texturés. Le choix de la surface dépend bien entendu du résultat souhaité. L’aquarelle et le pastel se divulgueront en rapport avec la trame du papier et/ou du type de Gesso employé.

Pastel sur Gesso liquitex VS pastel sur Gesso Amsterdam transparent dans les exemples qui suivent.

On peut aussi simplement travailler directement sur le papier aquarelle. Ici-bas, j’ai coloré délicatement avec du pastel sec, j’ai ensuite appliqué de l’eau pour dissoudre le tout afin que les pigments pénètrent le papier. On laisse sécher et on revient avec une seconde application de pastel. Cette fois on ne dissoudra pas, on applique le pastel en légère superposition. Dans ce cas comme nous n’avons pas appliqué de Gesso transparent le papier accueillera pas autant de superposition de couleurs pastels mais les résultats sont tout de même intéressants.

Démonstration en vidéo 

Artiste à découvrir Monet Cafe’ with Artist Susan Jenkins

https://www.youtube.com/watch?v=wCtYaZto20M

Les informations données dans cet article ne garantie pas les résultats, chaque artiste doit faire ses propres expériences et choisir ce qui lui convient. Toutefois il me fait plaisir d’apprendre et partager avec vous le fruits de mes récentes découvertes.

Anne-Marie Boisvert
artiste spécialisée en recherche et développement des arts visuels.
info@annemarieboisvert.com