Il suffit de quelques coups de crayon et/ou de pinceau pour exécuter une pochade, les pochoirs tant qu’a eu sont des outils bien appréciés pour obtenir rapidement un motif.

Dans ma pratique artistique, je les utilise de plusieurs façons. Les pochoirs aussi appelés « Stencil » en anglais, sont découpés dans du papier, du carton, de l’acétate, du vinyle, du mylar ect. Selon l’emploi on favorisera le matériel qui conviendra.

On choisit préférablement  les pochoirs à usage multiples lavables tel que ceux fait en mylar ou autre polymère plastique généralement.

Les pochoirs fait de papier sont assez éphémères, ils ont cependant l’avantage d’être facilement taillé à la pièce pour des besoins particuliers. Il suffit de ciseau et/ou d’un exacto et un peu de patience pour tailler la ou les formes que l’on désire obtenir.

Truc du métier : utiliser le papier terraskin, celui-ci est plus résistant.

Vous trouverez un bon nombre de pochoirs sur le marché; au Québec la compagnie Magenta style https://www.magentastyle.ca/store/

ou Lime citron https://boutique.limecitron.com/boutique/fr/stencils-c130/ sont des endroits que je vous encourage à visiter.

Les pochoirs servent principalement à peindre des motifs et/ou à créer de la texture. Dans mes divers projets mix média je pose souvent du gesso et/ou de la pâte texture avec ceux-ci. À l’aide d’une spatule, j’étale une mince couche sur les ouvertures du pochoir que je retire pour révéler le motif et je laisse sécher le tout avant de colorer. 

Avec les pochoirs, on peut peindre en négatif ou en positif, on peut ajouter de la couleur comme on peut en retirer etc.

La plupart du temps on tapotera la couleur en faisant bondir un pinceau pochoir, des éponges ou un pinceau pied de biche sur les espaces positifs (trous) du pochoir afin d’y reporter le ou les motifs.

Lorsque vous utiliser les pochoirs en impression monotype c’est généralement les espaces négatifs qui seront reportés sur la surface. En fait, il y a tellement de façon de les utiliser que je vous invite à en faire l’expérience. 

Pour résumer les pochoirs s’utilisent avec les couleurs et plusieurs médiums à peindre. Personnellement je favorise les produits à base acrylique.

Les peintres, les adeptes du journaling, les passionnés de l’impression sur papier, toile, textile etc. sauront certainement les inclure dans leur pratique au même titre que les autres outils à leur disposition.

Consulter mon horaire de cours thématiques dans lequel je vous propose plusieurs ateliers qui vous familiarisent avec l’emploi des pochoirs. Mon cours « pochoirs ect », « initiation impression monotype » et plusieurs projets « mix media » vous offrent l’expérience nécessaire pour apprendre à les utiliser. www.annemarieboisvert.com/enseignement