madone etape6 400pix

Peindre en direct (Madone)

Sortir de sa zone de confort c’est une façon d’apprendre et partager.

En ce mois d’avril je partage avec vous un peu mon processus créatif par la diffusion d’une vidéo en direct tournée dans mon studio.

Un croquis fais à main levée, suivie de l’application de pâte texture que je laisse sécher avant la coloration.

Avant de peindre je planifie d’abord ma palette. Une couleur dominante et plus ou moins un trois me suffira amplement.

Avec l’expérience je réduis de plus en plus ma palette, ce qui crée une harmonie intéressante généralement.

J’emploie de la peinture haute viscosité ainsi que de la peinture fluide dans mes œuvres. Il m’arrive aussi de liquéfier davantage mes couleurs acryliques afin de les vaporiser (lire mon article précédent pour avoir la recette https://annemarieboisvert.com/les-couleurs-acryliques-laquelle-choisir-dentifrice-creme-ou-lait/).

Je pose les ombres, les couleurs moyennes et par la suite les effets de lumières.

Je travaille par observation et bien entendu avec mon imagination; en début de travail j’identifie la source de lumière afin de bien positionner mes valeurs de couleurs (ombres et lumières).

J’aime travailler les surfaces texturées, je m’amuse d’ailleurs à les mettre en valeur en brossant délicatement mon pinceau pour les révéler davantage.

En atelier, avec mes étudiants et étudiantes, nous faisons constamment ce cheminement qui permet de réaliser de magnifiques œuvres personnelles.

Le choix du sujet que je peins est influencé mon humeur, mon environnement et le matériel à ma disposition.

Au Plaisir d’apprendre et partager avec vous!

Anne-Marie Boisvert
info@annemarieboisvert.com 

imagealaunelescouleursacryliques mars 2019

Les couleurs acryliques laquelle choisir, dentifrice, crème ou lait?

Dans cet article je vous présente les différentes onctuosités de peinture acrylique offertes par les différents manufacturiers ainsi que leurs propriétés.
Il existe essentiellement trois gammes d’acrylique : les acryliques hautes viscosités, les acryliques fluides et les encres acryliques.

Ce qu’il est important de savoir c’est que la fluidité varie d’une gamme à l’autre; les couleurs hautes viscosités s’apparentent à votre pâte dentifrice, les couleurs fluides sont plus ou moins comme de la crème champêtre 35% et les encres acryliques s’apparente à la consistance du lait.

Chaque artiste aura ses préférences et souvent ils et elles choisiront la gamme qui leur offrira les possibilités picturales qu’ils souhaitent élaborer.

En général l’artiste qui souhaite de la texture, qui travaille à la spatule (couteau) préférera les acryliques hautes viscosités. Ces peintures plus onctueuses permettent aussi des brossages plus efficaces. Les acryliques hautes viscosités se travaillent donc avec les spatules, les pinceaux et brosses. Avec celles-ci on obtient des reliefs et traits de pinceau intéressants.

Les peintures fluides s’étalent plus uniformément et donc permettent une couverture plus lisse sur les surfaces. À noter les peintures fluides se mélangent plus facilement aux médiums fluidifiants tels que les médiums glacis, médiums de coulage etc. Les peintures fluides s’emploient avec les spatules, les pinceaux et brosses ainsi qu’avec les applicateurs de peintures liquides. (Ex. Artistick Pebeo et Fineliner).

Avec les peintures fluides on peut obtenir de beaux résultats en les versants sur la surface, en créant des flaques, des gouttes etc. Avec celles-ci il est facile d’amalgamer, d’éclabousser et/ou teindre les surfaces.

Les encres acryliques sont aussi très agréables à utiliser pour colorer les médiums et s’amalgament facilement les unes aux autres lorsque travaillé mouillé sur mouillé. On peut les utiliser avec un pinceau, avec certaine plume et/ou tire ligne mais également avec les vaporisateurs. Spécialement efficace avec les aérographes, l’encre acrylique peut être versée sur les surfaces et s’emploie aisément en superposition pour obtenir des glacis.

Les manufacturiers de peintures acryliques utilisent généralement les mêmes pigments d’une gamme à l’autre, seul le liant polymère utilisé varie pour obtenir la fluidité ou l’onctuosité souhaité.

Sachez qu’il existe des produits acryliques conçus pour liquéfier et/ou épaissir vos couleurs acryliques.

Personnellement j’utilise toutes ces gammes de peinture lors de la réalisation de mes œuvres peintes elles sont d’ailleurs miscibles entre elles. 

Je vous conseille aussi de visionner ma conférence sur les pinceaux qui vous donnera certainement plein d’informations pertinentes à ce sujet https://annemarieboisvert.com/pinceaux/

Les acryliques hautes viscosités sont la gamme la plus versatile car elles permettent des empâtements et au besoin je peux les liquéfier avec des médiums à peindre pour les rendre fluides et avec du médium aérographe si je souhaite avoir l’aspect des encres acryliques.

Ceci dit, lorsque l’on modifie la peinture acrylique avec un médium ont change aussi son dosage en pigmentation. La concentration de pigment est habituellement en rapport avec le type de liant polymère employé dans sa confection. Donc par exemple une peinture liquéfiée avec un médium aérographe est parfois moins intense qu’une encre acrylique prête à l’emploi. Personnellement j’y vois dans les deux cas des avantages et inconvénients, si je souhaite une couleur intense je privilégie davantage l’emploie des encres acryliques mais parfois, selon le résultat recherché, la dilution de mon acrylique avec les médiums conviendra. Ici-bas un exemple de dilution en comparaison avec une encre prête à l’emploie.

Important, il est préférable d’utiliser les médiums fluidifiants plutôt que l’eau pour liquéfier les couleurs acryliques car l’eau altère grandement le pouvoir d’adhérence des couleurs. Le liant acrylique contenu dans nos couleurs permet aux pigments de se lier mais aussi de « coller » sur les supports.

L’acrylique convient pour plusieurs types de support tel que toile traitée au gesso, toile de lin, toile brute, papier, carton, bois, métal, plexiglas, textile etc.

Je privilégie l’emploie de l’encre acrylique lorsque je peins sur papier bien que les deux autres gammes peuvent très bien être utilisées. Les peintures acryliques plus fluides se diluent plus facilement, dans le cas où je désire des effets “aquarelle”.

Truc du métier

Voici ma recette personnelle pour liquéfier ma peinture acrylique afin de la vaporiser.

1/8 de pouce de couleur fluide au fond de mon récipient additionné ensuite de 1/2 pouce de médium fluidifiant (médium aérographe, parfois aussi nommé diluant à peinture) et pour finir 1/2 pouce d’eau (préférablement déminéralisé). Je mélange le tout et cela est donc prêt à être vaporisé. Noter que le degré d’opacité de ces mélanges est en rapport avec la quantité de couleur employée mais aussi le type de pigment qui compose cette couleur, voilà pourquoi je varie parfois les proportions employées.

Surveillez mon cours thématique Mille et un trucs pour peindre à l’acrylique où je vous propose la confection d’un carnet de bord avec plein de technique utiles voir www.annemarieboisvert.com/enseignement

Vous avez aimé cet article?

Merci de poursuivre ma mission : apprendre et partager!

Anne-Marie Boisvert

info@annemarieboisvert.com

les pochoirs moi j'aime ca 800 pix

Les pochoirs moi j’aime ça!

Il suffit de quelques coups de crayon et/ou de pinceau pour exécuter une pochade, les pochoirs tant qu’a eu sont des outils bien appréciés pour obtenir rapidement un motif.

Dans ma pratique artistique, je les utilise de plusieurs façons. Les pochoirs aussi appelés « Stencil » en anglais, sont découpés dans du papier, du carton, de l’acétate, du vinyle, du mylar etc.. Selon l’emploi on favorisera le matériel qui conviendra.

On choisit préférablement  les pochoirs à usage multiples lavables tel que ceux fait en mylar ou autre polymère plastique généralement.

Les pochoirs fait de papier sont assez éphémères, ils ont cependant l’avantage d’être facilement taillé à la pièce pour des besoins particuliers. Il suffit de ciseau et/ou d’un exacto et un peu de patience pour tailler la ou les formes que l’on désire obtenir.

Truc du métier : utiliser le papier terraskin, celui-ci est plus résistant.

Vous trouverez un bon nombre de pochoirs sur le marché; au Québec la compagnie Magenta style https://www.magentastyle.ca/store/

ou Lime citron https://boutique.limecitron.com/boutique/fr/stencils-c130/ sont des endroits que je vous encourage à visiter.

Les pochoirs servent principalement à peindre des motifs et/ou à créer de la texture. Dans mes divers projets mix média je pose souvent du gesso et/ou de la pâte texture avec ceux-ci. À l’aide d’une spatule, j’étale une mince couche sur les ouvertures du pochoir que je retire pour révéler le motif et je laisse sécher le tout avant de colorer.

Avec les pochoirs, on peut peindre en négatif ou en positif, on peut ajouter de la couleur comme on peut en retirer etc.

La plupart du temps on tapotera la couleur en faisant bondir un pinceau pochoir, des éponges ou un pinceau pied de biche sur les espaces positifs (trous) du pochoir afin d’y reporter le ou les motifs.

Lorsque vous utiliser les pochoirs en impression monotype c’est généralement les espaces négatifs qui seront reportés sur la surface. En fait, il y a tellement de façon de les utiliser que je vous invite à en faire l’expérience.

Pour résumer les pochoirs s’utilisent avec les couleurs et plusieurs médiums à peindre. Personnellement je favorise les produits à base acrylique.

Les peintres, les adeptes du journaling, les passionnés de l’impression sur papier, toile, textile etc. sauront certainement les inclure dans leur pratique au même titre que les autres outils à leur disposition.

Consulter mon horaire de cours thématiques dans lequel je vous propose plusieurs ateliers qui vous familiarisent avec l’emploi des pochoirs. Mon cours « pochoirs etc. », « initiation impression monotype » et plusieurs projets « mix media » vous offrent l’expérience nécessaire pour apprendre à les utiliser. www.annemarieboisvert.com/enseignement

image principlae article resine epoxy 800 pix

La résine époxy (Art Resin)

Au banc d’essai la résine époxy de la compagnie Art Resin.

La  Art Resin est sans BPA (sans phénol et équivalent d’acétone) et sans COV (sans émanation composée organique volatile); ce qui est une alternative intéressante pour qui se soucie de sa santé. Je confirme, je n’ai noté aucune senteur incommodante lors de l’utilisation de cette résine.

Comme la plupart des époxy, Art Resin est composé de deux agents soit la résine et le durcisseur que l’on doit mélanger à part égales avec beaucoup de précision. Je vous invite à visiter leur site qui explique très bien comment s’y prendre www.artresin.com/fr

Vous pouvez l’utiliser seule pour créer un effet luisant (vitreux) sur une surface et/ou vous pouvez la colorer.

La compagnie Art Resin suggère de la colorer avec leurs colorants spécialement conçu pour cette tâche. Certains artistes les coloreront avec des couleurs Vitrail, Prisme et Moon de Pébéo, d’autre utiliseront des acryliques (préférablement  fluide),  encre alcool, pigment sec  etc.

Dans le banc d’essai ici je propose de colorer l’époxy Art Resin avec des pigments secs et couleurs fluide de la compagnie Demco www.demcoencouleurs.com . 

Lorsque vous colorez avec des pigments secs soyez prudent, les particules sont très volatiles, au besoin portez un masque. Ceci dit, si manipulé avec délicatesse, il y a peu de chance que vous en respiriez. À noter, pour colorer il en faut très peu dans vos mélanges; la quantité de pigments utilisés définira le degré d’opacité de l’époxy.

Les pigments secs sont miscibles entre eux.

Les possibilités de nuances sont donc à l’infini, il suffit d’avoir les trois couleurs pigments primaires pour s’amuser.

Certains pigments sont plus opaques que d’autres comme j’ai pu le constater en les mélangeant à ma résine. Les pigments or, argent et cuivre sont particulièrement intéressants.

Je vous recommande l’utilisation d’un chalumeau qui aide à faire disparaître les bulles de l’époxy.

L’époxy Art Resin prend de 24 à 72 heures à sécher, le produit alloue un temps de travail (manipulation) de 45 minutes.

Sur le site du fabricant vous trouverez aussi un « Calculateur » pour mieux quantifier le nombre de millilitres nécessaires selon la grandeur de la surface que vous souhaitez couvrir.  Si vous travaillez les couleurs en les entremêlant ce calcul devra être répartie en conséquence avec les différentes couleurs choisies.

Vous pouvez mettre de la résine sur la plupart des surfaces planes tel que bois, toile, céramique peintes à l’acrylique, peinte à l’encre alcool etc.; certains autres médiums nécessiteront d’être d’abord fixé à l’aérosol tel que l’aquarelle par exemple.

En passant la Art Resin est non toxique une fois sèche, on peut donc l’utiliser sur les surfaces utilitaires.

Pourquoi utiliser de la résine époxy? Pour obtenir un fini très luisant tel que  le verre. En faisant une finition de ce type, on obtient un effet « loupe » qui accentue la profondeur de l’œuvre.

Les produits Art Resin doivent être utilisés dans des délais de 6 mois à un an, l’efficacité du produit du produit concerné étant de 1 an sur les tablettes. Mais est-il possible de vérifier la date de péremption? Pour l’instant le fabricant ne m’a pas donné de réponse à cette question.

Le projet bois et résine présenté ici a été réalisé sur le dessus d’une table ronde de 14 pouces de diamètre (Ikea). Les pigments secs Demco employés sont cuivre et argent. Pour couvrir le dessus de cette surface on doit prévoir approximativement entre 5 à 7 oz (201 ml) de mélange.

La résine peut aussi être « moulé », plusieurs artistes confectionnent de jolis bijoux avec ce produit.

Ma conclusion : je suis heureuse de découvrir un produit inoffensif dans cette catégorie de fini lustré.  Pour travailler la résine j’aime aussi utiliser les encres acryliques et/ou les encres alcool; avec l’encre alcool on obtient généralement des effets plus translucides.

Le moulage est une option plus qu’intéressante selon moi. Avec la résine on obtient des colorations aussi plus transparentes, plus dures et brillantes qu’avec les médiums de coulage (pouring) à base acrylique.

Pour en savoir davantage et expérimenter la résine voir mon horaire de cours thématique www.annemarieboisvert.com/enseignement

Anne-Marie Boisvert
Artiste spécialisée en recherches et développements de produits en arts visuels.
info@annemarieboisvert.com 

*Ces renseignement sont donnés en toute bonne foi, les résultats peuvent différer, je ne peux me porter garante de l’utilisation et des résultats obtenus.

paix et amour transfert image et coloration encre acrylique

Le transfert d’image toujours d’actualité!

Les techniques de transferts d’image sont toujours d’actualité dans le monde créatif.

A savoir, il existe deux principales façons de transférer une image.

Le transfert direct consiste à poser l’image face contre la surface à l’aide d’un médium acrylique. Une fois bien collé on pellera la pulpe pour divulguer l’encre laissé sur la surface. Je vous invite à visionner la vidéo sur le sujet.

Truc du métier :

Utiliser une photocopie de type laser.
Poser le médium sur la surface de façon uniforme, presser bien pour bien faire adhérer l’image sur la surface.
Attendre au minimum 4 heures avant de peler le papier.
Humidifier et frotter délicatement pour révéler le transfert.

La deuxième façon couramment employée est le transfert indirect qui consiste à créer des transferts qui pourront être repositionnés par la suite sur la surface de votre choix. Pour cela il suffit de poser du médium sur le côté image. Appliquer de 2 à 4 minces couches, laisser bien sécher.

Truc du métier :

Poser les minces couches de médium en alternance verticalement et horizontalement.
Attendre au moins 24 heures avant d’enlever la pulpe de papier.
Humidifier l’arrière du papier, frotter délicatement.
Les transferts indirect aussi appelé « peau » se repositionnent facilement sur les surfaces texturées.

La plupart des médiums acryliques qui deviennent transparent ou semi-transparent conviennent pour faire des transferts. Le médium transfert photo Amsterdam de la compagnie Talens est l’un de celui-là. Je l’ai testé sur plusieurs surfaces et il fonctionne très bien.

Sachez que l’on peut transférer des images photocopie laser « libre de droit » sur les œuvres peintes. Il m’arrive parfois de transférer l’un de mes dessins fait au crayon plomb. À noter l’utilisation de photocopie à jet d’encre ou de dessins fait avec un médium soluble à l’eau n’est pas recommandé.

Il y a beaucoup à dire et à expérimenter en ce qui concerne le transfert d’image, si vous souhaitez en savoir plus surveiller mes ateliers sur le sujet.

www.annemarieboisvert.com/enseignement

Anne-Marie Boisvert
Artiste, bloggeuse, recherchiste en arts visuels

rdz pinceaux 800pix

Conférence virtuelle en ligne

Je suis heureuse de vous présenter un projet sur lequel je travaille fort depuis plusieurs mois.

Sur la section “Cours en ligne, vidéo”  vous trouverez un document PDF de 24 pages ainsi qu’une vidéo informative de 20 minutes.

Rendez-vous découvertes! Les pinceaux, les brosses, les spatules et accessoires.

Je vous y dévoile mes trucs et astuces, vous suggère plusieurs avenues créatives qui je le souhaite, vous inspirera.

Au RDZ : capsule vidéo, documentation PDF, conférences etc. Du contenu exclusif et/ou en primeur offert gratuitement à tous les membres inscrits à l’infolettre de Anne-Marie Boisvert.

Ma mission : Apprendre et partager!

Court Extrait vidéo ici

[fusion_builder_container hundred_percent=”yes” overflow=”visible”][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”no” center_content=”no” min_height=”none”]

Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo

Anne-Marie Boisvert

annemarieboisvert.2.0@gmail.com

Symposium de Rose-Art 2018 dans le vieux Ste-Rose 
Laval, Québec, Canada. 


PHOTO: MARTIN ALARIE  514 978 6076

Abonnez-vous à mon infolettre

Bonjour!

Je me présente,

Anne-Marie Boisvert, artiste multidisciplinaire et enseignante en arts visuels.

Ma mission : Apprendre et partager

Certain d’entrevous m’ont connu par le biais de l’entreprise Diffuzart sous laquelle j’ai publié des cahiers et DVD vidéo dédiés à l’enseignement en pas à pas de la peinture.

Aujourd’hui je me consacre toujours à l’enseignement et offre également mes œuvres peintes lors d’expositions ainsi que sur ma galerie virtuelle.

Le retour en classe sera là bientôt, je vous invite à vous inscrire à mes différentes formations ici www.annemarieboisvert.com/enseignement 

Vous pouvez me suivre aussi via ma page Facebook et/ou mon compte Instagram

Ceci dit je vous encourage fortement à vous inscrire à mon infolettre car c’est la façon la plus efficace pour moi de vous rejoindre!
https://us13.list-manage.com/subscribe?u=fc755aa82b593e75fc6187e55&id=69d26381ad

Je réserve contenu en primeur pour mes abonnés!

Je suis de nature curieuse, on a jamais fini d’apprendre et ce qui me motive dans ma carrière c’est ce privilège de pouvoir partager avec vous mes découvertes.

Les arts c’est accessible à tous, ce qui est beau n’est pas nécessairement ordonné. Le chaos en soi est une spontanéité fortement recherché dans l’art. Laissons les beaux hasards se produirent et se reproduirent. Oublions cette notion du beau inculqué par la société. Il y a un endroit ou nous avons le droit d’être nous-même, c’est lorsque nous créons!

Anne-Marie Boisvert
annemarieboisvert2.0@gmail.com
450-437-3004