feutres alcool edging

Feutres à l’alcool

Curieuse de nature et pour faire suite à mes recherches et développement à propos des encres à l’alcool j’ai récemment exploré les feutres à l’alcool.
Cet outil artistique plaira évidemment aux designers, architectes, dessinateurs amateurs et professionnels.

Suite à mes  expérimentations voici quelques conseils et suggestions :
 Conseils de base
-Choisir une gamme de 6 à 12 couleurs feutres alcool pour débuter.
-Utiliser des tampons encreurs, crayon noir indélébiles (Waterproof) pour la base du dessin.
-Choisir une surface adaptée au feutre alcool (Bleed proof) et/ou faite des tests préalables.
-Créer un nuancier des couleurs disponibles et/ou des cartons tests de couleurs en guise de références futures.
-Travailler d’abord avec les valeurs de couleurs plus pâles.
-Superposer les couleurs rapidement pour l’obtention d’amalgame (mouillé sur mouillé).
-Attendre un moment de séchage pour superposer des teintes de façon plus marquée.
-Expérimenter les mélanges des couleurs en superposition, exemple bleu sur jaune, jaune sur bleu.
-on peut aisément superposer une valeur plus intense sur une plus pâle mais idéalement pas le contraire.
-Encadrer vos œuvres sous vitre UV pour protéger les pigments des rayons Ultra-Violet et/ou vernis avec un aérosol contenant une protection UV.

Personnellement je préfère les couleurs moins intenses qui me permettent de ‘’foncir’’ au besoin en appliquant des couches supplémentaires. Les pointes de type pinceau sont plus flexibles et pointues ce qui favorise l’application délicate en amalgame sur la surface.

Le secret est aussi dans le choix de votre papier. Selon le résultat recherché on choisira en conséquence. Le papier Copic 70lbs est pour le moment mon préféré car il est lisse, juste assez poreux pour retenir les couleurs mais juste assez lisse pour favoriser les amalgames. Étonnamment le papier couverture (aussi nommé Cardstock) est intéressant et économique; noter cependant que sa porosité ne permet pas des amalgames aussi faciles.

Sur le marché les feutres alcool les plus populaires sont les Copic, les Brushmarker et Promarker de Windsor & Newton ainsi que les Prismacolor. Ceci dit il en existe une offre plus étendue et beaucoup de produits ‘’copiés’’ plus abordables et parfois bien adéquats.

Windsor & Newton a aussi une gamme nommée Pigment Marker qui a l’avantage d’être résistante à la lumière. Au séchage ces feutres très pigmentés, donc plus opaques, sont généralement mats. Le mélangeur blanc est aussi une astuce intéressante que les autres feutres alcool n’offrent pas. Chose à noter, utiliser le papier conçu pour ces feutres pour obtenir des résultats satisfaisants.

J’emploi les feutres alcool principalement pour la coloration de carte de souhait, de dessins de type naïfs etc. Leur  utilisation est beaucoup plus large que cela; en jumelant les encres alcool en solution liquide avec les feutres on obtient des rendus artistiques très intéressants aussi.


Lire aussi cet article : https://annemarieboisvert.com/encre-a-lalcool/

Anne-Marie Boisvert
artiste spécialisée en recherche et développement sur les produits artistiques

encre alcool page accueil article

Encre à l’alcool

Encre à l’alcool adirondack

Au banc d’essai en ce mois d’octobre, juste en temps pour le « Inktober » je vous présente l’encre alcool. Lors de mes recherches et développements j’ai exploré diverses avenues avec la marque Adirondack.

Les encres alcool sont très volatiles et colorantes, il est préférable de travailler avec des gants et dans un endroit bien aérée.

Ce que j’apprécie de ce type d’encre c’est la possibilité de travailler en amalgame et en superposition, la consistance très très fluides de celles-ci permettent des effets très spontanées.

Les surfaces lisses et non poreuses sont idéalement employées avec l’encre alcool, les plus communes sont le papier yupo et les surfaces en céramique blanche.

Le médium « Blender » et l’alcool isopropanol sont généralement employés pour fluidifier et rendre les couleurs plus translucides. À noter l’alcool dissoue et propulse (déplace) les pigments lorsque posé sur la surface peinte.

Surfaces recommandées : Yupo, Acéthate, verre, céramique, aluminium, plexiglas, vellum, métal, mélamine, miroir et bien d’autres surfaces intéressantes.

Les surfaces poreuse doivent être préalablement scellées convenablement.

Produit de base nécessaires
Couleurs encres alcool, alcool isopropanol 91% ou 99%, alcool à friction 70%, Blender Extender

Outils
Pinceaux doux, paille, tampon applicateur avec feutrine, vaporisateur, pinceau a réservoir (koi), palette a compartiments individuel, pellicule plastique (Saran rap), air comprimé, liquide de masquage, ruban de masquage, pochoir, pipettes, fusil à embosser (séchoir), coton tige.

Autres
Gants, tabliers, nappe hydrofuge pour protéger la surface de travail

Finition
Vernis Kamar en aérosol, vernis uv Krylon, epoxy

Les méthodes d’application
-La méthode la plus courante est sans aucun doute le goutte à goutte qui consiste a superposer simplement les couleurs et les laisser s’auto niveler et se cotoyer sur la surface.

-On peut également poser les couleurs grace a un applicateur avec feutrine, ce qui crée des amalgames de couleurs un peu plus subtiles.

-L’ajout d’alcool et /ou de blending medium dilue l’intensité des couleurs.

-L’alcool s’applique sur le tampon en feutrine, à l’aide d’un vaporisateur, avec un pinceau a réservoir et/ou un pinceau doux trempé dans la solution d’alcool et/ou le Blender Extender.

-Pour préserver des caches, on utilise du ruban de masquage et/ ou du liquide de masquage.

-Pour créer de la texture on peut utiliser de la pellicule plastique, des pochoirs etc.

-Pour diriger les couleurs on peut souffler sur celles-ci avec une paille ou utiliser de l’air comprimé.

*Les couleurs encres à alcool se diluent avec de l’alcool et/ ou le Blender extender conçu pour cette tâche.

*L’alcool servira également pour le nettoyage des outils et des surfaces.

Il faudra protéger les œuvres avec une ou plusieurs minces couches de finition, ce qui scellera le travail et unifiera les couleurs. Tout comme l’aquarelle ou la gouache il est souhaitable de vernir avec un aérosol.

Si vous souhaitez en savoir davantage et expérimenter les diverses techniques possibles je vous propose de vous inscrire a l’un de mes ateliers thématiques sur le sujet via www.annemarieboisvert.com/enseignement

Voir démonstration sur ma chaîne YOUTUBE : https://youtu.be/TmgnBzXKgFY

Bibliographie référence etc :
https://alcoholink.community/understanding-alcohol-ink-lesson-7-textures-part-1/ 
http://rangerink.com/?product=tim-holtz%C2%AE-adirondack%C2%AE-alcohol-inks

Les informations fournis dans cet article sont donnés en toute bonne foi, n’ayant pas de contrôle sur les connaissances du lecteur, nous nous dissocions des résultats obtenus.

Cordialement,

Anne-Marie Boisvert
Artistes, enseignante et spécialiste en recherche et développement de produits et techniques artistiques.

 

page titre coulage triart 4

Médium de coulage de TriArt

”Verre liquide de coulage”

Le terme coulage désigne l’action de verser la couleur sur la surface et de la laisser s’auto niveler par elle-même; habituellement aucun pinceau n’est impliqué dans cette technique car on désire obtenir une surface lisse et spontanée.

Qualificatifs et description

-Produit à base acrylique qui s’auto nivelle préférablement sur une surface rigide.
-Finition brillante et lisse
-Couleurs transparentes
-Le blanc et le noir sont opaques
-Miscibles entre-elles
-Nettoyage à l’eau
-Temps de séchage 2 à 3 heures au touché, 24 heures à cœur (complètement)

Instruction 

Verser le médium et/ou les couleurs Liquid Glass sur la surface, incliner celle-ci au besoin pour diriger l’écoulement. On peut travailler ce produit en amalgamant les couleurs, en les superposant, en les mélangeant aux grés de notre fantaisie.

Particularités

Pour colorer le médium de coulage clair ont utilise préférablement des couleurs acryliques transparentes fluides. Le ratio recommandé est de 1 part de couleur avec 20 parts de médium.

Surfaces

On préférera utiliser des surface rigides tel que les panneaux de bois et/ou de panneau de coulage qui ont un petit rebord qui cloisonne le produit et l’empêche de s’écouler sur les côtés du panneau.

Ceci dit les toiles cartonnées et/ou les petites toiles montées sur châssis peuvent être utilisées. On n’utilisera pas de grande toile montées car le poids du produit s’auto nivèlera au centre et formera un petit ‘’lac’’.

Le produit adhère aussi sur le plexiglas, on suppose donc qu’il pourrait très bien fonctionner sur le verre, la céramique et l’aluminium.

Trucs du métier

-Travailler sur une surface à niveau

-Pour de meilleur résultat utiliser des couleurs fluides transparentes; jumelées avec du blanc de coulage les effets seront plus spectaculaires.

-Pour sceller les surfaces je propose de la peinture acrylique, le manufacturier propose l’application de gesso (attendre minimum 48 heures de séchage avant de travailler avec les produit Liquid Glass).

-Pour créer des effets intéressants en impression peindre le fond avec de la peinture acrylique nacrée avant de procéder au coulage.

-Brasser délicatement le produit avant utilisation afin de bien mélanger les pigments uniformément. Ne pas secouer car cela produira des bulles.

-La finition avec de la résine donne des résultats fantastiques,  on privilégiera une finition lustré. Le manufacturier conseille une finition de médium clair simplement pour uniformiser les teintes et textures. Personnellement je pose un vernis polyuréthane brillant à base d’eau ou autre vernis  ultra brillant à base acrylique.

-Avant de vernir, attendre le temps de séchage requis, si nécessaire, enlever tous résidus de silicone* avec un chiffon imprégné d’alcool isopropanol 99% ou de l’alcool à friction 70%.

Techniques et effets

Il existe plusieurs façons de travailler avec le médium de coulage en voici quelques-unes

-Technique de ‘’dripping’’ à la Jackson Pollock

-Technique d’amalgame des couleurs

-Technique des cellules*

-Technique de superpositions

-Technique de lissage

Conclusion

Le médium de coulage clair de Tri Art se compare à la plupart des autres produits sur le marché. Les couleurs Liquid Glass déjà colorées sont pratiques d’emploi et la proportion de médium et pigment de couleur est bien balancé.

Personnellement je préfère préparer moi-même mes couleurs de coulages afin d’obtenir des nuances personnelles.

Consulter mon horaire de cours thématique pour vous apprendre ces techniques https://annemarieboisvert.com/enseignement/
Anne-Marie Boisvert    www.annemarieboisvert.com

MA MISSION APPRENDRE ET PARTAGER!

Avertissement : Les informations contenues dans cet article sont données en toute bonne foi. N’ayant aucun contrôle sur les connaissances du lecteur, nous nous dissocions des résultats qui pourraient s’ensuivre.

catalyst page accueil article

Outils ciseleur Catalyst

Quels beaux outils que ces nouveau ciseleurs, des heures de plaisirs en perspectives!

J’adore peindre sur des surfaces texturées 🙂

J’ai eu le privilège de les essayer et  voici mes observations et suggestions d’utilisation.

Avec ces outils il est facile de poser de la pâte et ensuite de la travailler afin de lui donner la texture et les motifs désirés. La gamme de ciseleurs permet des effets plus intéressants les uns que les autres.

Une fois la pâte à texturer posée on n’a qu’à la graver immédiatement à l’aide de ces outils, les possibilités sont a l’infini. Courbes, lignes ne sont que quelques suggestions.

Une fois la pâte sèche, on peint celle-ci en nuançant et superposant différentes couleurs. Les textures prennent alors toutes leurs valeurs une fois colorées. Ici aussi les possibilités sont immenses.

Ces outils pourraient aussi convenir pour décorer des gâteaux ou bien modeler de l’argile.

Ma suggestion, peindre de belles toiles abstraites et/ou décorer de petites boîtes pour les rendre uniques.

Voir une petite vidéo sur ma chaîne YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=IeCXJYQ_df8

Voir : http://www.princetonbrush.com/brushes-princeton-brush-company-art-brushes/catalyst-tools-princeton-brush-company-catalyst-art-tools/

Anne-Marie Boisvert    www.annemarieboisvert.com

MA MISSION APPRENDRE ET PARTAGER!

Avertissement : Les informations contenues dans cet article sont données en toute bonne foi. N’ayant aucun contrôle sur les connaissances du lecteur, nous nous dissocions des résultats qui pourraient s’ensuivre.

 

atelier art et nature groupe 1

Atelier art et nature

L’art est une activité créative accessible à tous. Comme dans mon précédent article traitant des activités parents enfants je réitère ma définition de l’art qui consiste à apprendre, partager et apprécier le moment présent.

Dans ma vie j’exploite plusieurs passions, les arts et la vie en plein air est sans contredit un univers où je me sens bien. La participation aux divers symposiums durant la belle saison est une opportunité qui me plait beau temps mauvais temps puisque ces moments, ces weekends, me permettent de profiter du plein air.

Rien de mieux que des moments de répits passés dans  la nature pour faire le plein d’énergie et d’inspiration.

On grandit, on vit au rythme de la température. Le vent, le soleil et/ou la musique que fait la pluie demeure un moment magique qui nous recentre généralement au moment présent. C’est d’ailleurs ce que j’apprécie lorsque je peins. Je suis en accord avec les nombreux livres et séminaires populaires en croissance personnelle, vivre le moment présent est un “cadeau”.

Ma passion pour les arts et l’enseignement de l’art n’est pas la source du hasard. Ce que j’aime dans la vie c’est apprendre, côtoyer des gens et leur transmettre cette passion qui me nourrit.

Je me sens privilégié de faire ce métier, ma motivation va bien au-delà de l’aspect financier.

Vous aimeriez en savoir plus sur cette passion qui m’anime, vous souhaitez cultiver cet aspect de votre vie qui vous semble loin et méconnue? Sachez que l’art est une discipline accessible, c’est un loisir qui apporte un bien être fantastique.

Mes ateliers thématiques et/ou mes cours sont conçus pour tous!

Atelier art et nature : au rendez-vous, pique-nique, créativité, contemplation et activités de plein air en bonne compagnie!

Réservation requise, 4 personnes minimum, 35$ à 75$ matériel inclus.

Lieu : Gore (Laurentides) ou à mon studio de Boisbriand.

Dates à confirmer, horaire de 10h00 à 16h00 ou 14h00 à 20h00

Idéal pour une activité familiale, entre ami(e)s et/ou entre collègues de travail

Au plaisir de partager mes expériences avec vous,

Anne-Marie Boisvert

Artiste, enseignante et recherchiste en art visuel

annemarieboisvert2.0@gmail.com

450-437-3004 ou 514-567-3096

À surveiller les ateliers thématiques qui seront mis à l’horaire sur mon site www.annemarieboisvert.com

carandache neocolor edging ambweb

Néocolor 2

Je suis toujours heureuse de partager avec vous de nouvelles avenues créatives

Cette fois je me suis grandement amusé avec les pastels à la cire Neocolor 2. Je les apprécie parce que ceux-ci me permettent de colorer facilement ma surface et ensuite de les liquéfier avec de l’eau pour obtenir des nuances un peu comme avec l’aquarelle. Ceci dit un pastel à la cire ne sera pas aussi translucide qu’une aquarelle traditionnelle. Le fini d’une œuvre peinte avec ces ‘’craies’’ est plus mat puisque conçu à base de cire.

Personnellement j’adore le fait de pouvoir ‘’crayonner’’ mon dessin, de le nuancer et de revenir par la suite superposer des traits sur mon travail en cours. On peut les mouiller, les estomper, les travailler en les jumelant avec les divers matériaux à base acrylique.

Mon sujet de prédilection avec ce médium est les fleurs mais on peut les utiliser aussi en abstraction.

Pour rendre ce médium permanent il faudra envisager un vernis adapté, sinon on encadrera son œuvre sous verre préférablement.

Truc du métier : j’applique du Gesso blanc sur certaine partie de mon papier pour créer des textures et/ou varier la porosité. Mais je ne vous en dit pas plus, vous savez que j’enseigne ce genre de truc dans les diverses formations en arts visuels au travers le Québec et évidemment à mon studio personnel. Un atelier d’initiation aux pastels à la cire aquarellable Neocolor 2 de Caran d’ Ache est disponible sur rendez-vous.

Il s’agit d’un médium artistique assez récent, il a été fabriqué en Suisse en 1972.

Voici un résumé de leurs propriétés :
– 84 couleurs
– Type : Pastel à la cire aquarellable
– Texture tendre et veloutée, ne poudroyant pas
– Très forte concentration en pigment, pouvoir couvrant supérieur, couleurs lumineuses, excellente tenue à la lumière
– Conçu pour les surfaces papier, bois, verre, plexiglas, métal, toile traitée au Gesso etc.

Vous trouverez sur ma chaîne Youtube au moins 3 extraits vidéo sur le sujet

https://www.youtube.com/watch?v=06Y2sAZiKCU

Abonnez-vous à mon infolettre : http://annemarieboisvert.us13.list-manage2.com/subscribe?u=fc755aa82b593e75fc6187e55&id=69d26381ad

Anne-Marie Boisvert
artiste, enseignante, consultante en recherche et développement de produits et techniques artistiques.
(450)437-3004
annemarieboisvert2.0@gmail.com

Autres liens pertinents :

http://www.carandache.com/couleur

https://store.carandache.com/fr-fr/1504-pastels

salle groupe en action kontron 6 mai 2017 72dpi

Activités parents enfants

La créativité c’est l’affaire de tous, il n’y a pas d’âge pour pratiquer une activité artistique. Je mentionne souvent que peindre ou jouer de la musique  se compare à l’activité physique, c’est en pratiquant que l’on devient performant.

Ceci dit la performance n’est pas nécessairement le but à atteindre. Pour ma part je préfère pratiquer l’art afin d’apprécier le moment présent; le résultat de la toile peinte n’est qu’une finalité accessoire.

En vieillissant nous mettons parfois notre créativité de côté, ce qui est dommage car cet aspect de la vie est favorable à bien des égards. S’arrêter, faire autre chose, sortir de sa zone de confort nous fait réaliser par la suite des choses extraordinaires!

Je salut mes collègues artistes qui partagent ma vision et particulièrement ceux qui partagent leurs connaissances en enseignant les arts; c’est un cadeau. C’est prouvé, il est aussi agréable de donner que de recevoir.

L’enseignement a toujours été un aspect important dans mon cheminement artistique, que ce soit dans une salle de classe, un atelier et/ou même dans une entreprise. L’art prend une grande place dans ma vie.

J’ai parfois le privilège de créer des événements créatifs en dehors de mon atelier et je me fais un devoir de rendre la chose agréable et le plus conviviale possible; pour moi l’art ce n’est pas se tourmenter, c’est fait pour s’épanouir et s’amuser!

Les activités parents-enfants que j’organise sont faites pour cela, sans prétention, pour renouer avec notre créativité et aussi pour passer du temps de qualité avec nos jeunes.

Comme le dit si bien Picasso : “Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant

Apprendre et partage est sans aucun doute ma mission!

Au plaisir de peindre avec vous,

Anne-Marie Boisvert

Artiste-enseignante-conférencière-spécialiste en recherche et développement.

www.annemarieboisvert.com

pastelsec

Étude de pastel sec

Sur mon chevalet et/ou sur ma table à dessin se succèdent plein d’idées et de médiums.

Aujourd’hui je renoue avec le pastel sec qui m’apporte un moment de détente et d’expérimentation.
J’ai choisi de travailler sur du papier pastel mi- teintes noir. Sachez que le papier pastel existe dans une variété de teintes, de textures et de marques différentes.

 

Dans les images pas à pas, vous constaterez que je pose d’abord des teintes plus pâles et planifie les lumières; chaque artiste procédera selon ses préférences et/ou le résultat souhaité.

Le pastel sec est disponible dans le format craie ainsi qu’en format crayon. La craie se travaille sur sa pointe, en utilisant son tranchant ou à plat.

C’est très bien de copier ce que l’on voit; c’est beaucoup mieux de dessiner ce que l’on voit plus que dans sa mémoire – Edgar Degas

Truc du métier : nettoyer, essuyer les craies pastel sur un chiffon si elles se salissent et/ou entreposez-les dans un contenant avec des compartiments dans lequel on déposera des grains de riz non-cuits.

L’un de mes artistes préféré est sans aucun doute Edgar Degas pour qui le pastel semble être le médium de prédilection.

Anne-Marie Boisvert
Artiste, blogueuse

Avertissement : Les informations contenues dans cet article sont données en toute bonne foi. N’ayant aucun contrôle sur les connaissances du lecteur, nous nous dissocions des résultats qui pourraient s’ensuivre.

akua

Encres Akua /Impression monotype etc

Le domaine de l’impression, de l’estampe, de la gravure est vaste et versatile, les procédés d’impression se font de différentes façons de manière directe et/ou  indirecte sur le support de son choix.

Le monotype est sans équivoque la façon la plus populaire pour imprimer un tirage unique.

Les autres techniques d’impression impliquent la gravure tel que la pointe sèche, la linogravure, la taille douce, l’eau forte, la chalcographie, la xylographie etc.

La gravure se réalise sur du bois, du cuivre, de l’aluminium, du linoléum, du plexiglas et autres matériaux dur mais friables.

Le but de ce banc d’essai est de vous faire découvrir l’encre Akua de la compagnie Speedball. Celle-ci est facile d’usage et non toxique. Les encres d’impressions traditionnelles sont à base d’huile, les encres Akua se manipulent sans contraintes puisqu’elles sont fait à base de gomme et/ ou à base de soya. On nettoie nos outils simplement à l’aide d’eau savonneuse.

Pour se familiariser avec les encres Akua, nous avons fait plusieurs essaies d’impression monotype à l’aide d’une plaque mince en plexiglas et un rouleau, d’une spatule et/ ou un pinceau.

Les encres Akua ne sèchent pas rapidement, ce qui nous laisse tout le temps nécessaire pour créer le motif qui sera imprimé par la suite avec pression sur le papier sec ou mouillé de votre choix.

À noter l’encre Akua est disponible sous forme fluide (Liquid Pigment) ou sous forme solide à la consistance du beurre (Intaglio).

Les deux encres sont miscibles entre elles, on peut les modifier aussi en utilisant les médiums conçus à cet effet.  Important: elles se nettoient à l’eau savonneuse mais ne se liquéfie pas avec de l’eau; pour la fluidifier il faut utiliser la base transparente et/ou le “Blending Medium”.

Pour faciliter le transfert de l’encre vers le papier une mince couche de antiadhésif sur les couleurs facilitera l’impression surtout pour les couleurs métalliques (attente de 3 minutes avant de transposer le motif est préférable, par exemple pour faire des impressions fantômes).

Le degré d’intensité et/ou de fluidité des couleurs dépend de la créativité de l’artiste; à noter cependant qu’il est préférable de travailler en superposition maigre sur gras, car  la superposition de gras sur une couche plus maigre ne fonctionne pas toujours adéquatement.

Généralement on liquéfiera les encres afin de les amalgamer les unes aux autres mais parfois il sera souhaitable de les épaissir avec des médiums durcissant tel que le “Tack thichkener” ou le “Akua Mag Mix”.

Il existe aussi d’autres médiums pour modifier l’aspect et les propriétés des encres; ceux-ci sont à employer avec précautions.

Les produits Akua, contrairement à ces homologues, sont plus faciles d’emplois car ces couleurs ne dégagent pas de vapeur nocive et le nettoyage des outils se fait simplement avec de l’eau et du savon à vaisselle.

De plus un équipement minimal de base est suffisant pour s’amuser avec la technique du monotype. Le matériel de base est du papier, un rouleau Speedball, une surface de plastique et/ou plexiglas, 3 couleurs primaires (rouge, bleu, jaune) du blanc, du noir, spatules et pinceaux, un médium transparent et un médium antiadhésif et des chiffons suffiront.

Description des produits Akua
26 couleurs Intaglio, base soya, plus épais.
21 couleurs Liquid Pigment , base de Gomme, plus fluide.

Release Agent/Antiadhésif : permet de facilité le transfert de la couleur, idéal pour les impressions fantôme*
* un impression fantôme est la deuxième impression fait à partir de la même surface peinte. Appliquer une mince couche, attendre 3 minutes avant de procéder à l’impression.

Mag Mix : formulé pour durcir l’encre Intaglio. Ne pas employer avec les encres Liquid pigment.

Transparent Base/Base transparente : permet de réduire l’opacité, rend les couleurs Liquid Pigment et les Intaglio plus transparentes.

Tack Thickener/Épaississant : produit à utiliser avec les Liquid Pigment afin de les rendre moins
fluide, ce produit ambré a la consistance de la mélasse.

Extender/ Amincisseur : à utiliser avec les encres Liquid Pigment lorsque celles-ci deviennent trop ‘’collantes’’. Ne pas utiliser avec Intaglio.

Retarder/Retardateur : à utiliser uniquement avec les encre Liquid Pigment, afin de retarder le
séchage.

Blending medium/Médium amalgame : produit qui facilite l’amalgame des couleurs Liquid Pigment et/ou Intaglio les unes avec les autres.

Pin Press/presse manuelle : presse portable conçu en métal lourd pour faciliter le report de vos impression sur le papier; idéalement pour imprimer par exemple des impressions pointe sèche.

Wiping Fabric/chiffon : polyester non pelucheux pour nettoyage et/ou essuyer l’excédent d’encre sur une surface.

Bellows/Bouteille soufflet : petite bouteille avec embout fin pour créer de dessins délicats.

Vous souhaitez en savoir davantage sur les encres Akua

voir: www.speedballart.com

Autres sites de référence :

https://www.youtube.com/results?search_query=akua+inks

https://www.youtube.com/results?q=belinda+del+pesco

https://talleenart.wordpress.com/

http://monotype.ca/

www.labelestampe.fr

Anne-Marie Boisvert
Artiste, bloggeuse

kama

Bâtons à l’huile Kama pigments

Au banc d’essai les bâtons à l´huile Kama pigments, une manière de renouer avec la peinture à l’huile que j’ai avouons-le abandonné depuis la découverte de la peinture acrylique.

Je suis de nature impatiente, la peinture à l’huile ne sèche pas assez vite à mon goût. Ceci dit, les bâtons a l’huile Kama pigments sèchent beaucoup plus rapidement que la peinture à l’huile en tube traditionnelle. On prétend que celle-ci sèche dans un délai entre 24 et 48 heures généralement, selon la technique, l’épaisseur employée bien entendu.

Personnellement j’apprécie cette forme de peinture pour son aspect pastel à l´huile, son application s’apparente à la technique du dessin ce qui permet une gestuelle très intéressante et un rendu permettant une texture différente.

Cela est parfait pour les peintres qui aiment peindre sur le motif, puisque le matériel se transporte facilement et son utilisation permet de faire de jolies pochades rapides.

Disponibles dans une variété de couleur ici le projet, élaboré en guise d’exemple, a été peint avec que quelques couleurs de base seulement.

Les couleurs sont miscibles entre elles, nul besoin d´en avoir une quantité astronomique, quelques couleurs suffisent pour créer directement sur le support et/ou en les mélangeant sur la palette.

Les bâtons à l’huile s´utilise comme une craie, cependant lors de l´entreposage vous constaterez qu’une fine pellicule se forme sur le bâton, il faudra peler délicatement le bout de cette “craie” avant l’utilisation. On peut “crayonner” directement sur le support, superposer les couleurs etc., si besoin est, simplement nettoyer le bout du bâtons souillé à l´aide d’un papier absorbant.

Les bâtons à l’huile peuvent être utilisés avec la peinture à l’huile traditionnelle de même qu’avec les huiles, solvants et médiums généralement utiles en peinture à l’huile.

Ici-bas les couleurs employées et testées, de même que des exemples prouvant que l’on peut les mélanger, les liquéfier avec des médiums à peindre etc. On peut les travailler à la spatule, suffit d’en prendre un morceau à l’aide de l’outil.

Tout comme pour la peinture à l’huile traditionnelle il faut respecter la règle de gras sur maigre, procéder en mince couche et/ou additionner un médium adéquat pour favoriser l’adhérence et les superpositions de couleurs.

Le projet en exemple a été réalisé rapidement “Alla prima” Pour fondre les couleurs les unes avec les autres une brosse plate en soie de porc est efficace. Pour nettoyer le pinceau un solvant sans odeur est adéquat.

Les bâtons à l’huile Kama Pigments sont bien dosés, très “pigmentés”. Comme certains pigments sont toxiques je recommande le port de gants et/ou de lotion conçu pour cette tâche si vous les manipulez avec les doigts. Ils sont composés de pigments, de cire et d’huile. 40 couleurs sont disponibles et cela en 2 formats (diamètre  1/2 ou 3/4 de pouces)

J’adore travailler avec ce type de médium particulièrement parce que cela me permet de laisser des traces, tel des traits, des lignes, des hachures etc.

Vous trouverez d´autres informations utiles via http://www.kamapigment.com/

http://www.kamapigment.com/store/index.asp

http://www.kamapigment.com/fr/produits/batons-a-l-huile.html

Anne-Marie Boisvert
Artiste, éditrices, bloggeuse et conseillère artistique

Avertissement : Les informations contenues dans cet article sont données en toute bonne foi. N’ayant aucun contrôle sur les connaissances du lecteur, nous nous dissocions des résultats qui pourraient s’ensuivre