image article novembre 2019

Peinture à l’huile soluble à l’eau Cobra : Vidéo démonstration

Bienvenue dans mon studio

Aujourd’hui j’expérimente avec la peinture à l’huile soluble à l’eau Cobra de la compagnie Royal Talens.
J’utiliserai aussi les pinceaux de la compagnie Princeton ; soit le pinceau langue de chat Aspen, le carré plat Ashley, tous deux en poils naturels et le plat Dakota dont les poils sont plus longs et en synthétique et qui convient autant à la peinture à l’huile qu’à l’acrylique.

Ce qui est agréable avec la Cobra c’est qu’on lave nos outils simplement avec de l’eau! Pour pouvoir faire cela, la peinture Cobra contient un élément qui sert d’intermédiaire afin de créer un mélange stable de petites gouttes d’huile dans l’eau. Il s’agit d’une émulsion spéciale soit un ”émulgateur”.

Les artistes qui peignent des sujets abstraits utilisent souvent la peinture acrylique, ici je propose de repeindre ce projet avec la peinture à l’huile et comparer ensuite les résultats. À droite acrylique et à gauche peinture à l’huile soluble à l’eau Cobra.

Truc du métier : lorsque je nettoie mes pinceaux, je les trempe dans l’eau claire et les essuie sur un chiffon simplement, je recommence l’opération jusqu’à ce qu’il ne reste plus de résidu de couleur.

Lire également mon précédent article sur le sujet : https://annemarieboisvert.com/les-peintures-a-lhuile-soluble-a-leau/

Merci pour votre écoute et à la prochaine 🙂

« Ma mission, apprendre et partager »

www.annemarieboisvert.com

Liste du matériel de la démonstration

Pinceaux
Langue de chat Aspen # 6 https://www.princetonbrush.com/aspen-series-6500/

Plat carré Ashley # 6 https://www.princetonbrush.com/ashley-series-5200-princeton-brush-company-brush-5200/

Plat Dakota # 8 https://www.princetonbrush.com/montana-series-6300-princeton-brush-company-brush-6300/

Couleurs à l’huile soluble Cobra utilisées
 https://www.royaltalens.com/fr-fr/produits/couleurs-%C3%A0-lhuile-diluable-%C3%A0-leau/ 

Noir ivoire
Blanc de titane
Jaune primaire
Bleu outremer
Bleu cyan primaire
Rouge de cadmium medium
Orange permanent

plume fontaine indelebile

Choisir sa plume à l’encre pour dessiner

Dans cette chronique je vous propose de faire une revue des différentes plumes et crayons utiles pour dessiner sans soucis. Il en existe un innombrable quantité sur le marché ici je vous parlerai simplement de celles que j’ai eu le plaisir d’expérimenter personnellement.

Voici les principales catégories :

Les plumes à bille, les plumes à pointe feutre et les plumes fontaine.

Le coût varie d’une marque à une autre.

On a tous sous la main des plumes stylo. A encre noire ou encre bleu et autres couleurs, ce type de stylo convient très bien pour élaborer de croquis. Dans l’exemple ici-bas je les ai employés avec la méthode en hachures.

J’aime aussi dessiner avec les Gelli Roll qui sont parfait pour colorer les surfaces noires. 

Une autre option consiste à utiliser des plumes à pointe feutre, plusieurs types de pointes existe tel que pointe fine, moyenne, pointe pinceau ect. Idéalement on choisira un feutre à encre permanente et d’archive afin de s’assurer de la bonne tenue à long terme.

Mes plumes préférées sont les plumes fontaine. Plusieurs largeurs de pointe sont disponibles, le débit de l’encre est constant. On peut se procurer une plume fontaine tel que celle-ci (VPen de Pilot) a un prix très raisonnable. Elle contient de l’encre noire non permanente, ce qui permet de la diffuser avec un peu d’eau pour créer des ombres. Cette plume n’est cependant pas rechargeable.

La plume Safari Lamy de confection allemande est celle qui me convient mieux car elle est rechargeable et de plus cela me donne le loisir de choisir la couleur et une encre permanente (indélébile). La raison principale pour laquelle je favorise l’emploie de l’encre indélébile c’est que j’aime pouvoir colorer ensuite mes croquis à l’aquarelle ou avec des encres de couleur.

J’ai pris l’habitude de dessiner presque quotidiennement, parfois juste pour faire des gribouillis. Dessiner c’est comme faire de l’exercice physique, pour s’améliorer suffit de s’entraîner.

Le choix du crayon, du papier, de sa plume est bien personnel, faite vos propres expérimentations.

Si vous avez besoin de défi pour vous motiver à dessiner je vous invite à suivre et/ou joindre les groupes Facebook croquis urbain Basse Laurentides, Croquis Montérégie ou encore Urban Sketcher Montréal.

Ici-bas quelques les liens pertinents sur le sujet :

http://croquisurbainbasseslaurentides.blogspot.com/

https://www.facebook.com/groups/437609033330849/?ref=share

https://www.facebook.com/groups/634253926654976/?ref=share

https://www.facebook.com/groups/uskmtl/?ref=share

https://inktober.com/

https://lartboratoire.fr/inktober-2019-liste-themes-conseils-astuces/

Ci-inclus mes croquis à reproduire : dessin a colorer

Anne-Marie Boisvert
Ma mission apprendre et partager

info@annemarieboisvert.com

 

 

peinture soluble à l'eau cobra

Les peintures à l’huile soluble à l’eau

‘’Peinture à l’huile qui se dilue à l’eau’’

Cette peinture qui se dilue à l’eau est très intéressante car elle sèche moins rapidement que l’acrylique, les fondus de couleurs sont faciles et agréables à faire. De plus, le nettoyage des pinceaux se fait simplement avec de l’eau.

Les gens ayant développé une allergie à la peinture à l’huile traditionnelle et/ou ceux qui n’aime pas utiliser les solvants seront certainement charmés par ces couleurs. Il s’agit aussi d’une alternative intéressante pour les adeptes de peinture acrylique qui souhaitent faire la transition vers la peinture à l’huile.

Le banc d’essai du jour avec la peinture Cobra de Royal Talens

On peut mélanger la peinture soluble à l’eau en petite proportion avec l’huile traditionnelle sans aucun problème puisqu’elle est compatible et miscible entre elles. Il faut cependant respecter le ratio suivant (3:1) de Cobra pour que la peinture puisse se diluer à l’eau.

La peinture Cobra se travaille comme la peinture à l’huile traditionnelle et son temps de séchage est le même que l’huile traditionnelle.

Le paysage qui suit a d’abord été peint à l’huile traditionnelle. Après un bon moment de séchage, je propose de continuer le travail avec la peinture Cobra soluble à l’eau afin d’en connaître les particularités et tester la compatibilité.

Comme on nettoie les pinceaux avec de l’eau, les pinceaux Polytip Catalyst me semble un choix judicieux car les poils de porc ont tendance à s’imprégner d’eau. Il faut, pour peindre à l’huile, des pinceaux qui ont une certaine résistance pour effectuer les brossages des surfaces.

Un autre avantage lorsque l’on travaille avec ce médium soluble à l’eau est le fait que la peinture se conserve plus longuement sur la palette ; on peut reprendre l’élaboration le lendemain et utiliser les couleurs sorties des tubes la veille. Disposez-les sur une palette de type ”Wet Palette” et elles se conserveront plus longtemps.

On mélange les couleurs solubles à l’eau avec une spatule ou encore avec le pinceau. Pour la diluer, il existe tout comme à l’huile des médiums conçus pour cette tâche. Le médium fluidifie les couleurs et agit comme liant, il rend aussi les couleurs plus brillantes. Le médium glacis sera davantage utile pour effectuer des superpositions de couleurs transparentes. La pâte à peindre augmente la transparence tout en maintenant la viscosité des couleurs. Noter que les médiums ci-haut mentionnés se diluent à l’eau également; si vous désirez rendre le tout moins ”gras” simplement ajouter de l’eau au médium utilisé. En ajoutant de l’eau, la peinture séchera plus rapidement puisque posée en mince couche. Les applications et dilutions subséquentes devront respecter le principe de gras sur maigre, donc employer moins d’eau pour une meilleure adhérence des couleurs.

Sous ce lien vous trouverez des informations très utiles https://www.royaltalens.com/fr/produits/couleurs-a-lhuile/Couleurs-a-lhuile-diluable-a-leau-cobra-artist/?productCode=2105P

Fermette de la Rivière Cachée (copyright Anne-Marie Boisvert)

-On pose d’abord des nuances de couleurs plus sombres sur lesquelles on superpose des couleurs plus lumineuses et/ou plus pâles.
-Il est essentiel de bien identifier les sources de lumières pour planifier les ombrages. Le contraste amène un effet de profondeur toujours intéressant.
-Ce qui est beau en photographie ne l’est pas forcément en peinture.
-Un travail d’observation est requis pour entreprendre ce genre de projet.

Quelques constatations et conseils :
-Parce que la Cobra est de très bonne qualité, l’agent de dissolution n’affecte pas la peinture à l’huile pour la rendre gommeuse ou collante.
-Les couleurs qui contiennent du blanc sèchent moins rapidement. Les bruns et verts semblent sécher plus rapidement. Le rouge Cramoisie prend plus de temps à sécher également.
-L’épaisseur d’application a aussi une incidence sur le temps de séchage évidemment.
-Les peintures à l’huile et/ou les peinture à l’huile soluble à l’eau (Cobra) sont idéales pour élaborer des fondus de couleurs car le délai de séchage laisse amplement de temps pour le faire.

Talens Cobra Artist présente également une gamme étudiante (Talens Cobra Study) de cette marque de qualité voir : https://www.royaltalens.com/fr/produits/couleurs-a-lhuile/couleurs-a-lhuile-diluable-a-leau-cobra-study/?productCode=2505P 

Disponible également la peinture Duo Holbein qui a dans cette gamme les couleurs Luminous utilisées dans ce projet (oiseau): http://www.holbeinartistmaterials.com/duo-aqua-oil-color/

Voir aussi la gamme Artisan de Windsor & Newton :  http://www.winsornewton.com/na/shop/oil-colour/artisan-water-mixable-oil-colour

Conférences virtuelles voir : https://annemarieboisvert.com/conference-virtuelle-en-ligne/

Ma mission, apprendre et partager!

Anne-Marie Boisvert
Artiste, enseignante spécialisée en recherche et développement de produits artistique en arts visuels
info@annemarieboisvert.com

Avertissement : Les informations contenues dans cet article sont données en toute bonne foi. N’ayant aucun contrôle sur les connaissances du lecteur, nous nous dissocions des résultats qui pourraient s’ensuivre.

image 600 x 340 video

Mix média pastel sec sur fond d’aquarelle

L’aquarelle est un médium super intéressant à utiliser pour colorer le papier avant de peindre au pastel sec. Bien entendu les adeptes de pastel utilisent souvent des papiers colorés conçus pour cette tâche, d’ailleurs il en existe plusieurs teintes sur le marché.

Ceci dit lorsque l’on colore d’abord soi- même la surface cela nous donne l’occasion de bien cibler les endroits et couleurs adéquates en relation avec le sujet peint. Par exemple, le ciel peut être coloré différemment que le reste du paysage projeté et les couleurs utilisées peuvent aussi être plus intenses par endroit ce qui donne des résultats tout en contraste.

Le papier aquarelle régulier peut être utilisé en le traitant d’abord avec un Gesso transparent ou un médium Pumice pour favoriser l’adhérence du pastel sec qui y sera superposé. Il existe aussi des médiums expressément conçu pour le pastel dans différentes compagnies tel que Golden et Art Spectrum. Ici-bas un exemple sur papier aquarelle au grain fin traitée d’abord avec le Gesso transparent Amsterdam.


Au banc d’essai j’ai testé le Gesso transparent Liquitex ainsi que le Gesso transparent Amsterdam ainsi que le médium Pumice Amsterdam. Le Gesso Liquitex et le médium Pumice sont plus granuleux, ce qui permet une plus grande saturation (superposition) de pastel, le Gesso Amsterdam est quant à lui plus lisse mais son aspect mat accepte et favorise l’adhérence du pastel sec.

Marche à suivre

Fixer le papier aquarelle de votre choix sur une surface à l’aide de ruban cache et appliquer une mince couche de Gesso transparent. Laissez sécher. Certains artistes poserons préférablement le Gesso ou Pumice par dessus la coloration à l’aquarelle.

Peindre rapidement une ébauche colorée à l’aquarelle, laissez sécher.

Peindre à l’aide de pastel sec en frottant délicatement la craie de manière à ne pas trop saturer la surface si vous souhaitez superposer plusieurs couleurs. Ici-bas projet peint sur papier grain texturé.

Truc du métier : on fixe le papier pour éviter l’ondulation lors de l’application du Gesso et/ou de l’aquarelle mais aussi pour faciliter l’exécution sur une surface plane et stable.

Matériel suggéré
-Gesso Liquitex ou Gesso Amsterdam transparent ou médium Amsterdam Pumice fin #126
-Papier aquarelle 140lbs blanc et/ou noir
-Aquarelle Van Gogh (interférence et/ou couleurs variées au choix)
-Pastel sec Rembrandt (couleurs variées au choix) Pinceau aquarelle Quill de Princeton (ou autres selon votre choix)
– Ruban cache

Dans les exemples illustrant cet article j’ai testé plusieurs types de papier, parfois pressé à froid et aussi certain plus texturés. Le choix de la surface dépend bien entendu du résultat souhaité. L’aquarelle et le pastel se divulgueront en rapport avec la trame du papier et/ou du type de Gesso employé.

Pastel sur Gesso liquitex VS pastel sur Gesso Amsterdam transparent dans les exemples qui suivent.

On peut aussi simplement travailler directement sur le papier aquarelle. Ici-bas, j’ai coloré délicatement avec du pastel sec, j’ai ensuite appliqué de l’eau pour dissoudre le tout afin que les pigments pénètrent le papier. On laisse sécher et on revient avec une seconde application de pastel. Cette fois on ne dissoudra pas, on applique le pastel en légère superposition. Dans ce cas comme nous n’avons pas appliqué de Gesso transparent le papier accueillera pas autant de superposition de couleurs pastels mais les résultats sont tout de même intéressants.

Démonstration en vidéo

Artiste à découvrir Monet Cafe’ with Artist Susan Jenkins

https://www.youtube.com/watch?v=wCtYaZto20M

Les informations données dans cet article ne garantie pas les résultats, chaque artiste doit faire ses propres expériences et choisir ce qui lui convient. Toutefois il me fait plaisir d’apprendre et partager avec vous le fruits de mes récentes découvertes.

Anne-Marie Boisvert
artiste spécialisée en recherche et développement des arts visuels.
info@annemarieboisvert.com

installation tiges colorees jardin

Projet jardinage d’été!

Article juillet 2019

Au banc d’essai, Peinture Premier en aérosol
   

Comme projet d’été je vous propose de faire de l’art paysagé.
Comment faire une installation et apporter des touches de couleurs picturales à votre aménagement paysagé n’aura jamais été aussi facile.

Matériel requis :

Peinture aérosol intérieur extérieur de marque Premier (Canadian Tire)
Tiges de bambou (Canadian Tire ou centre de jardin).

La peinture aérosol de marque Premier est conçu pour l’intérieur et pour l’extérieur. Disponibles en 23 couleurs.

Le lustre est souvent un gage de durabilité pour l’extérieur, quoique nos intempéries et le soleil puissent grandement affecter la pérennité du projet peint.

Sur le marché vous trouverez plusieurs types de peinture aérosol, parfois à base acrylique mais souvent à base de solvant. Dans tous les cas la pulvérisation de la peinture nécessite un alcool, un solvant et/ou un gaz (propulseur), donc il faut les manipuler avec précaution dans le un endroit aéré.

CARACTÉRISTIQUES sur le site du marchand de couleur :
Disponible en fini mat, satin, semi-lustre ou lustre voir https://www.canadiantire.ca/fr/premier/peinture-en-aerosol.html

– Peinture aérosol Premier idéale pour un usage général.
– Convient pour l’intérieur et l’extérieur, sur le bois, le métal, l’osier et autres matériaux
– Formule qui sèche rapidement et fournit une excellente couverture
– Fini lisse sans traînées

Les peintures en aérosol sont généralement composées de pigment, de liant et de solvant.

– La peinture aérosol Premier est sèche au touché en 20 minutes, prête à être manipulée au bout de 1 heure, sèche en 24 heures. On applique une seconde couche au besoin, après 48 heures.
– Sur les surfaces moins poreuses telles que le plastique, il faut allouer au moins 5 à 7 jours de séchage pour une durabilité maximale.
– Le nettoyage : il faut purger la buse après usage pour ensuite ranger l’aérosol ; mettre l’aérosol tête en bas et vaporiser jusqu’à ce que ce soit seulement de de l’air qui s’en échappe.

Donc, pulvériser (colorer) les tiges de bambou avec les couleurs de votre choix. Laissez bien sécher le temps requis et installer dans votre jardin au gré de votre fantaisie!

Truc du métier : prévoir une bombe aérosol de 340ml (340g) par 24 tiges bambous de 48 pouces.

Couleurs utilisées : Rose baie, Limette et violet (raisin)

Personnellement je les plante en «massifs »  dans la terre ici et là dans mon jardin. À l’automne, je les entrepose; et je les réinstalle dans mon jardin au printemps 🙂

Bon été à tous!

Anne-Marie Boisvert
info@annemarieboisvert.com 

Artiste, bloggeuse, enseignante, spécialisée en recherche et développement de produits en arts visuels.

Astrait aquarelle interference

L’aquarelle interférence Van Gogh de Royal Talens

L’aquarelle est une peinture à l’eau. On la dilue en proportion variable d’eau et on l’applique sur du papier spécialement conçu pour la technique.

L’aquarelle se compose de pigments et de gomme arabique, qui garantit une bonne adhérence des pigments au papier. Contrairement à la gouache, l’aquarelle est transparente.

L’aquarelle est disponible sous les caractéristiques suivantes:
Transparente, semi-transparente, semi-opaque et opaque (tel que le blanc couvrant et Buff titane). Évidemment on privilégiera l’emploie des couleurs plus transparentes  lorsque l’on peint à l’aquarelle.

L’aquarelle Van Gogh c’est :
72 couleurs
Dont : 6 couleurs métalliques, 6 couleurs interférences et 7 couleurs granuleuses Nuancier : https://www.royaltalens.com/media/4471997/Van-Gogh-aquarelle-FRA.pdf

La plupart des couleurs aquarelle Van Gogh sont résistantes à la lumière soit pendant 25 à 100 ans minimum sous éclairage contrôlé de type musée.

À savoir :
Les couleurs aquarelle Van Gogh interférences sont semi opaques. Leur aspect moiré est idéal lorsqu’employé en contraste; on privilégiera l’emploie de papier aquarelle noir afin de les mettre en valeur.

Je les ai testés sur le papier aquarelle Van Gogh noir à grain fin de 140 Lbs.

Elles donnent aussi de très beaux résultats sur le papier noir des cahiers Pentalic ainsi que sur du papier toilé noir.

Avec les couleurs interférences ont obtient des œuvres vraiment spectaculaires lorsque jumelées avec les crayons Gelli Roll de Sakura.

Les possibilités et explorations à venir semblent très prometteuses avec ces couleurs iridescentes; je vous invite à en faire l’essaie.

Ma mission, apprendre et partager

Anne-Marie Boisvert
info@annemarieboisvert.com 

 

 

 

 

 

luminous holbein alaune

Couleurs acryliques, plus elles sont flamboyantes plus je les aimes!

Les acryliques Holbein sont des couleurs de qualités professionnelles.
Parmi les 113 couleurs disponibles j’apprécie particulièrement les couleurs flamboyantes ‘’Luminous’’ qui offrent des effets spectaculaires.
Les adeptes de pop art et/ou les artistes en mix média les apprécient beaucoup.

Les couleurs haute viscosité ‘’Luminous ‘’ sont cependant plus mattes au séchage, on dirait le fini de la gouache mais soyez sans crainte elles sont permanentes au séchage.

Quand on parle de permanence des couleurs on fait référence à deux choses; résistance à la lumière et résistance à l’humidité. Les 8 couleurs ‘’Luminous’’ ne sont possiblement pas aussi permanente à la lumière que les autres couleurs dans cette gamme professionnelle mais une fois sèches elles ne se diluent pas au contact de l’eau.

À noter les couleurs acryliques Holbein de cette gamme sèche plus lentement; les amalgames de couleurs sont donc plus agréables à obtenir.

Dans mes différents projets peints j’incorpore souvent de la texture avant la coloration. Ici-bas j’ai d’abord fait un transfert d’image (voir ma chronique sur le sujet : https://annemarieboisvert.com/le-transfert-dimage-toujours-dactualite/ ) et j’ai ensuite texturé l’arrière-plan avec des pochoirs et une mince couche de Gesso ou de pâte texture. Une fois sec je colore le tout et bien sûr ici j’ai utilisé les couleurs  ‘’Luminous’’ et Perle de Holbein.
 

N’hésitez pas à vous inscrire aussi au forfait découverte afin d’avoir accès à des conférences virtuelles voir : https://annemarieboisvert.com/conference-virtuelle-en-ligne/

Cordialement,

Anne-Marie Boisvert
Artiste, enseignante spécialisée en recherche et développement de produits artistique en arts visuels

madone etape6 400pix

Peindre en direct (Madone)

Sortir de sa zone de confort c’est une façon d’apprendre et partager.

En ce mois d’avril je partage avec vous un peu mon processus créatif par la diffusion d’une vidéo en direct tournée dans mon studio.

Un croquis fais à main levée, suivie de l’application de pâte texture que je laisse sécher avant la coloration.

Avant de peindre je planifie d’abord ma palette. Une couleur dominante et plus ou moins un trois me suffira amplement.

Avec l’expérience je réduis de plus en plus ma palette, ce qui crée une harmonie intéressante généralement.

J’emploie de la peinture haute viscosité ainsi que de la peinture fluide dans mes œuvres. Il m’arrive aussi de liquéfier davantage mes couleurs acryliques afin de les vaporiser (lire mon article précédent pour avoir la recette https://annemarieboisvert.com/les-couleurs-acryliques-laquelle-choisir-dentifrice-creme-ou-lait/).

Je pose les ombres, les couleurs moyennes et par la suite les effets de lumières.

Je travaille par observation et bien entendu avec mon imagination; en début de travail j’identifie la source de lumière afin de bien positionner mes valeurs de couleurs (ombres et lumières).

J’aime travailler les surfaces texturées, je m’amuse d’ailleurs à les mettre en valeur en brossant délicatement mon pinceau pour les révéler davantage.

En atelier, avec mes étudiants et étudiantes, nous faisons constamment ce cheminement qui permet de réaliser de magnifiques œuvres personnelles.

Le choix du sujet que je peins est influencé mon humeur, mon environnement et le matériel à ma disposition.

Au Plaisir d’apprendre et partager avec vous!

Anne-Marie Boisvert
info@annemarieboisvert.com 

imagealaunelescouleursacryliques mars 2019

Les couleurs acryliques laquelle choisir, dentifrice, crème ou lait?

Dans cet article je vous présente les différentes onctuosités de peinture acrylique offertes par les différents manufacturiers ainsi que leurs propriétés.
Il existe essentiellement trois gammes d’acrylique : les acryliques hautes viscosités, les acryliques fluides et les encres acryliques.

Ce qu’il est important de savoir c’est que la fluidité varie d’une gamme à l’autre; les couleurs hautes viscosités s’apparentent à votre pâte dentifrice, les couleurs fluides sont plus ou moins comme de la crème champêtre 35% et les encres acryliques s’apparente à la consistance du lait.

Chaque artiste aura ses préférences et souvent ils et elles choisiront la gamme qui leur offrira les possibilités picturales qu’ils souhaitent élaborer.

En général l’artiste qui souhaite de la texture, qui travaille à la spatule (couteau) préférera les acryliques hautes viscosités. Ces peintures plus onctueuses permettent aussi des brossages plus efficaces. Les acryliques hautes viscosités se travaillent donc avec les spatules, les pinceaux et brosses. Avec celles-ci on obtient des reliefs et traits de pinceau intéressants.

Les peintures fluides s’étalent plus uniformément et donc permettent une couverture plus lisse sur les surfaces. À noter les peintures fluides se mélangent plus facilement aux médiums fluidifiants tels que les médiums glacis, médiums de coulage etc. Les peintures fluides s’emploient avec les spatules, les pinceaux et brosses ainsi qu’avec les applicateurs de peintures liquides. (Ex. Artistick Pebeo et Fineliner).

Avec les peintures fluides on peut obtenir de beaux résultats en les versants sur la surface, en créant des flaques, des gouttes etc. Avec celles-ci il est facile d’amalgamer, d’éclabousser et/ou teindre les surfaces.

Les encres acryliques sont aussi très agréables à utiliser pour colorer les médiums et s’amalgament facilement les unes aux autres lorsque travaillé mouillé sur mouillé. On peut les utiliser avec un pinceau, avec certaine plume et/ou tire ligne mais également avec les vaporisateurs. Spécialement efficace avec les aérographes, l’encre acrylique peut être versée sur les surfaces et s’emploie aisément en superposition pour obtenir des glacis.

Les manufacturiers de peintures acryliques utilisent généralement les mêmes pigments d’une gamme à l’autre, seul le liant polymère utilisé varie pour obtenir la fluidité ou l’onctuosité souhaité.

Sachez qu’il existe des produits acryliques conçus pour liquéfier et/ou épaissir vos couleurs acryliques.

Personnellement j’utilise toutes ces gammes de peinture lors de la réalisation de mes œuvres peintes elles sont d’ailleurs miscibles entre elles. 

Je vous conseille aussi de visionner ma conférence sur les pinceaux qui vous donnera certainement plein d’informations pertinentes à ce sujet https://annemarieboisvert.com/pinceaux/

Les acryliques hautes viscosités sont la gamme la plus versatile car elles permettent des empâtements et au besoin je peux les liquéfier avec des médiums à peindre pour les rendre fluides et avec du médium aérographe si je souhaite avoir l’aspect des encres acryliques.

Ceci dit, lorsque l’on modifie la peinture acrylique avec un médium ont change aussi son dosage en pigmentation. La concentration de pigment est habituellement en rapport avec le type de liant polymère employé dans sa confection. Donc par exemple une peinture liquéfiée avec un médium aérographe est parfois moins intense qu’une encre acrylique prête à l’emploi. Personnellement j’y vois dans les deux cas des avantages et inconvénients, si je souhaite une couleur intense je privilégie davantage l’emploie des encres acryliques mais parfois, selon le résultat recherché, la dilution de mon acrylique avec les médiums conviendra. Ici-bas un exemple de dilution en comparaison avec une encre prête à l’emploie.

Important, il est préférable d’utiliser les médiums fluidifiants plutôt que l’eau pour liquéfier les couleurs acryliques car l’eau altère grandement le pouvoir d’adhérence des couleurs. Le liant acrylique contenu dans nos couleurs permet aux pigments de se lier mais aussi de « coller » sur les supports.

L’acrylique convient pour plusieurs types de support tel que toile traitée au gesso, toile de lin, toile brute, papier, carton, bois, métal, plexiglas, textile etc.

Je privilégie l’emploie de l’encre acrylique lorsque je peins sur papier bien que les deux autres gammes peuvent très bien être utilisées. Les peintures acryliques plus fluides se diluent plus facilement, dans le cas où je désire des effets “aquarelle”.

Truc du métier

Voici ma recette personnelle pour liquéfier ma peinture acrylique afin de la vaporiser.

1/8 de pouce de couleur fluide au fond de mon récipient additionné ensuite de 1/2 pouce de médium fluidifiant (médium aérographe, parfois aussi nommé diluant à peinture) et pour finir 1/2 pouce d’eau (préférablement déminéralisé). Je mélange le tout et cela est donc prêt à être vaporisé. Noter que le degré d’opacité de ces mélanges est en rapport avec la quantité de couleur employée mais aussi le type de pigment qui compose cette couleur, voilà pourquoi je varie parfois les proportions employées.

Surveillez mon cours thématique Mille et un trucs pour peindre à l’acrylique où je vous propose la confection d’un carnet de bord avec plein de technique utiles voir www.annemarieboisvert.com/enseignement

Vous avez aimé cet article?

Merci de poursuivre ma mission : apprendre et partager!

Anne-Marie Boisvert

info@annemarieboisvert.com

les pochoirs moi j'aime ca 800 pix

Les pochoirs moi j’aime ça!

Il suffit de quelques coups de crayon et/ou de pinceau pour exécuter une pochade, les pochoirs tant qu’a eu sont des outils bien appréciés pour obtenir rapidement un motif.

Dans ma pratique artistique, je les utilise de plusieurs façons. Les pochoirs aussi appelés « Stencil » en anglais, sont découpés dans du papier, du carton, de l’acétate, du vinyle, du mylar etc.. Selon l’emploi on favorisera le matériel qui conviendra.

On choisit préférablement  les pochoirs à usage multiples lavables tel que ceux fait en mylar ou autre polymère plastique généralement.

Les pochoirs fait de papier sont assez éphémères, ils ont cependant l’avantage d’être facilement taillé à la pièce pour des besoins particuliers. Il suffit de ciseau et/ou d’un exacto et un peu de patience pour tailler la ou les formes que l’on désire obtenir.

Truc du métier : utiliser le papier terraskin, celui-ci est plus résistant.

Vous trouverez un bon nombre de pochoirs sur le marché; au Québec la compagnie Magenta style https://www.magentastyle.ca/store/

ou Lime citron https://boutique.limecitron.com/boutique/fr/stencils-c130/ sont des endroits que je vous encourage à visiter.

Les pochoirs servent principalement à peindre des motifs et/ou à créer de la texture. Dans mes divers projets mix média je pose souvent du gesso et/ou de la pâte texture avec ceux-ci. À l’aide d’une spatule, j’étale une mince couche sur les ouvertures du pochoir que je retire pour révéler le motif et je laisse sécher le tout avant de colorer.

Avec les pochoirs, on peut peindre en négatif ou en positif, on peut ajouter de la couleur comme on peut en retirer etc.

La plupart du temps on tapotera la couleur en faisant bondir un pinceau pochoir, des éponges ou un pinceau pied de biche sur les espaces positifs (trous) du pochoir afin d’y reporter le ou les motifs.

Lorsque vous utiliser les pochoirs en impression monotype c’est généralement les espaces négatifs qui seront reportés sur la surface. En fait, il y a tellement de façon de les utiliser que je vous invite à en faire l’expérience.

Pour résumer les pochoirs s’utilisent avec les couleurs et plusieurs médiums à peindre. Personnellement je favorise les produits à base acrylique.

Les peintres, les adeptes du journaling, les passionnés de l’impression sur papier, toile, textile etc. sauront certainement les inclure dans leur pratique au même titre que les autres outils à leur disposition.

Consulter mon horaire de cours thématiques dans lequel je vous propose plusieurs ateliers qui vous familiarisent avec l’emploi des pochoirs. Mon cours « pochoirs etc. », « initiation impression monotype » et plusieurs projets « mix media » vous offrent l’expérience nécessaire pour apprendre à les utiliser. www.annemarieboisvert.com/enseignement